Parcourir notre histoire

A- A A+

Historique des CCI

  • 1599 Le conseil de la ville de Marseille décide de choisir parmi ses membres des députés du commerce chargés d’accroître la prospérité de la ville. La raison d’être des Chambres de commerce est exprimée. Henri IV officialise cette institution et demande aux députés "des recommandations pour relever l’économie du royaume". La fonction traditionnelle de consultation fait ainsi sa première apparition.
  • 1680 L’institution devient indépendante et constitue alors la Chambre de commerce de Marseille, première Chambre de commerce de France. Le nombre des Chambres augmente et Louis XIV crée un conseil du commerce. Il entend recevoir des propositions pour augmenter le commerce en France et en dehors du royaume. La mission des Chambres de commerce est tracée.
  • 1898 Au cours du XIXe siècle, les Chambres de commerce se développent partout où les besoins de l’économie locale suscitent le regroupement de ses différents acteurs. Une loi de 1898 formalise leur rôle et crée un statut original d’Etablissement public représentant les intérêts généraux du commerce et de l’industrie auprès des pouvoirs publics. Le cadre juridique est défini.
  • 1960 - 1964 Le visage contemporain des Chambres de commerce se dessine. En 1960, elles prennent leur dénomination de Chambres de commerce et d’industrie (CCI), tandis qu’en 1964 le législateur complète l’édifice en créant les Chambres régionales de commerce et d’industrie (CRCI) qui fédèrent les CCI locales. Le réseau est complété par l’Assemblée permanente des chambres de commerce et d’industrie (APCCI), devenue en 1990 l’Assemblée des chambres françaises de commerce et d’industrie (ACFCI), interlocutrice du réseau consulaire auprès du gouvernement français et des administrations nationales et européennes.